Au seuil du livre : les reliures de Rose Adler (1922-1959)

Modalités de consultation de la thèse

tous droits réservés

thèse d’École des chartes

Auteur

Directeur de thèse

Date de soutenance

2014

Description matérielle

2 vol. (482, 145 p.) ; 30 cm

Langue

Français

Mots-clés

Résumé

L’œuvre de Rose Adler, pionnière de la reliure d'art du début du XXe siècle, est encore assez méconnu, tout comme son auteur, qui gravite pourtant dans les plus grands milieux artistiques de son époque : membre de l'entourage de Jacques Doucet et de Pierre Legrain, amie des avant-gardistes de la peinture, de l'architecture et de la littérature, admise dans les cercles les plus mondains, elle flirte avec l'Art déco au début de sa carrière avant de trouver des voies de la reliure qui lui sont propres et d'insuffler une créativité telle qu'elle offrira aux relieurs de la deuxième moitié du XXe siècle une totale liberté dans l'expression de leur art. Mais Rose Adler n'est pas que relieur : témoin de son époque, elle offre d'une plume qui sait se faire grave ou légère une chronique des années folles puis des années de crise, de guerre, de reconstruction, et du début des Trente Glorieuses. L'étude de l’œuvre ce personnage d'une grande richesse s'accompagne d'un catalogue raisonné de ses reliures conservées dans des institutions culturelles publiques ou privées

Couverture temporelle

1922 - 1959

Source

Autre version