François Sublet de Noyers (1589-1645). Ad majorem regis et Dei gloriam

Modalités de consultation de la thèse

tous droits réservés

thèse d’École des chartes

Auteur

Directeur de thèse

Date de soutenance

2008

Description matérielle

2 vol. (772 p.) ; 30 cm

Lieu de conservation

Cote

AB XXVIII 1467

Langue

Français

Mots-clés

Résumé

La famille Sublet trouve ses origines à Blois où Jean Sublet, greffier du bailliage, donne naissance à dix-huit enfants. C est une famille unie, vivant aux XVIe et XVIIe siècles, dans le même quartier parisien, le Marais. Un des enfants, François Sublet de Noyers, naît en 1589. Il est d abord commis de son oncle, Jean Bochart, surintendant des finances, puis intendant des finances. Il épouse en 1613 Isabelle le Sueur. La parenté avec Jean Bochart, cousin éloigné du cardinal de Richelieu, le place dans l orbite de ce dernier et sous la protection de Marie de Médicis. Le cardinal de Richelieu lui confie, au début des années 1630, l intendance des armées de Champagne et de Picardie. Les années 1630 marquent alors un tournant dans la vie de François Sublet de Noyers. C est ainsi qu il succède à Abel Servien dans le poste de secrétaire d Etat de la guerre. Il devient alors une créature de Richelieu , notion qui sous-entend un lien privilégié avec le cardinal. François Sublet de Noyers lui doit sa fortune, son prestige. Il joue en particulier un rôle d intermédiaire entre le roi et le cardinal. Louis XIII éprouve peu d affection pour Sublet de Noyers, mais il finit par se servir de celui que l on considère comme une âme damnée du cardinal. En tant que secrétaire d Etat de la guerre, Sublet de Noyers doit avant tout gérer le aspects administratifs des guerres menées par le roi Louis XIII de 1636 à 1643. Le secrétaire d Etat de la guerre va entreprendre une série de réformes qui visent à mettre en place une armée à la dimension des ambitions royales. Il se rend alors indispensable et est couvert d honneur par le roi qui le fait en 1638 surintendant des Bâtiments. Il devient alors un haut et puissant seigneur protecteur dont on recherche les faveurs mais également le protecteur des religieux, et en particulier des Jésuites . François Sublet de Noyers est à l apogée de son pouvoir en 1642. La mort du cardinal de Richelieu lui laisse entrevoir la possibilité de devenir le principal ministre de Louis XIII. Sublet de Noyers meurt en 1645 dans la disgrâce. Mais sa réussite sociale est représentative de la symbiose qui existe entre famille

Couverture temporelle

1589 - 1645

Source

Position de thèse