Les Travaux publics sous le ministère de Marcel Sembat (1914-1916)

Modalités de consultation de la thèse

tous droits réservés

thèse d’École des chartes

Auteur

Directeur de thèse

Date de soutenance

2008

Description matérielle

1 vol. (447 p.) ; 30 cm

Lieu de conservation

Cote

AB XXVIII 1452

Langue

Français

Mots-clés

Résumé

Pendant la Première Guerre Mondiale, l’économie française connut de grands bouleversements. A cette époque, le Ministère des Travaux Publics est cantonné dans des domaines restreints mais importants, tels que l’organisation des transports et l’approvisionnement en charbon et fut amené à exercer un contrôle sur le marché du charbon. Avant la guerre, le Ministère des Travaux Publics comprend l’administration des Ponts et Chaussées, ainsi que celle des Mines. En 1914, suite aux bouleversements dus à la guerre, un nouveau ministre fut nommé : Marcel Sembat, socialiste et représentant le SFIO, avec son chef de Cabinet, Léon Blum. Le Ministère des Travaux publics va faire face alors à deux crises : le charbon et les transports.L’approvisionnement en combustible provient de charbon français en partie, l’autre partie venant de houille anglaise. En 1915, Marcel Sembat arrive à obtenir de la part des houillières françaises qu’elles n’augmentent pas leur prix ; en revanche celui du charbon anglais continue à monter . Face à cette situation, en automne 1915, le Ministère des Travaux Publics et la commission des Mines de la Chambre des députés élaborent un projet de loi pour y remédier.D’autre part, de grosses perturbations dans les transports ont eu lieu en 1915. Dès la fin de cette même année, les journaux parlent alors de « crise des transports ». Pour y remédier, la navigation fluviale est organisée, notamment sur la Seine, mais également dans les ports pour améliorer la circulation et les échanges. A la fin de l’année 1916, le Ministère des Travaux publics vise trois objectifs : assurer les importations de charbon pour limiter la pénurie et faire baisser les prix ; réglementer la distribution de charbon ; et enfin améliorer la production d’énergie en France. Pourtant, dès le mois de novembre, la pénurie de charbon s’installe et Marcel Sembat devient le bouc émissaire de cette situation. C’est surtout le gouvernement dirigé par Aristide Briand que l’on cherche à atteindre à travers la personne de Marcel Sembat

Couverture temporelle

1914 - 1916

Source

Autre version

Position de thèse