Le principe d’inaliénabilité à l’épreuve de la Révolution française. La perception de l’œuvre d’art à travers les sélections patrimoniales : objet de commerce ou res sacra ?

position de thèse

Auteur

Directeur de thèse

Date de soutenance

2012

Lire la position